RETRAITES : quand la CGT rencontre le ministre du travail

Publié le

Compte rendu de la délégation Cgt au Ministère du Travail – 27 mars 2008

 

Dans le cadre du rendez-vous retraite 2008, le Ministre du Travail, Xavier BERTRAND, a lancé jeudi 27 mars 2008 ce que le gouvernement appelle « la concertation avec les organisations syndicales et patronales ».

La Cgt a soulevé les problèmes de fond et de méthode posés par la démarche gouvernementale.

Sur la méthode, la Cgt ne se contentera pas d’une « concertation », a déclaré Bernard THIBAULT:

 

– « Il faut procéder à une évaluation « grand angle » des réformes précédentes ».

– « Il faut prendre le temps d’un diagnostic large. Les retraites sont un sujet social majeur qui nécessite un débat contradictoire et une véritable négociation avec toutes les parties prenantes autour de la table dont bien sûr le patronat qui ne peut pas s’exonérer de ses responsabilités ».

– « Les priorités de la Cgt sont le niveau des retraites, le droit au départ effectif à 60 ans, le refus de tout allongement de la durée de cotisation, la garantie à long terme du financement ».

 

C’est le sens du mémorandum en 7 points remis par la Cgt.

La délégation a posé deux exigences complémentaires :

– la reconnaissance de la pénibilité pour un départ anticipé. Elle a demandé « une initiative du gouvernement vis-à-vis du Medef, suite au blocage de la négociation le 25 mars » ;

– l’intégration des jeunes dans le système de retraite. La Cgt demande au gouvernement de « prendre en compte les périodes de précarité, d’études et de recherche d’un premier emploi ».

 

Le gouvernement étant selon les dires du ministre dans une « phase d’écoute », la délégation n’a pas eu de réponse précise à ses exigences. Seule réponse : « Dans 15 jours, le gouvernement présentera une trame de la réforme ». Le calendrier qui semble arrêté, fixe à la mi-juin la ligne d’arrivée.

Tous ces éléments confirment que la Cgt a eu raison de ne pas attendre et d’appeler dès le 29 mars 2008, les salariés à manifester partout dans le pays. Le 29 mars doit être une première phase forte dans un calendrier particulièrement serré.

 

Montreuil, le 27 mars 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article