La xénophobie d’Etat tue les droits de tous

Publié le

A l’appel de l’UCIJ, du RESF et des Collectifs de sans papiers

MANIFESTATION NATIONALE
le Samedi 5 avril 2008
Place d’Italie à Paris 13e
à 14H30



La France, c’est celles et ceux qui y vivent


Quelle que soit notre origine, notre nationalité, notre couleur de peau, avec ou sans papiers

La xénophobie d’Etat tue les droits de tous

Des attaques contre les étrangers…

− Rétention des étrangers
− Répression du séjour irrégulier
− Restriction des visas
− Contrôle des frontières à l’entrée aux attaques contre tous
− « Rétention de sécurité »
− Délit de solidarité
− Fichage des invitants
− Fichage des voyageurs au départ de la France
Et tant d’autres atteintes aux libertés de tous...

Français-Immigrés : égalité et solidarité !


La société démocratique et solidaire à laquelle nous aspirons exige :

+La suppression du ministère de « l’identité nationale »
+L’arrêt de la chasse aux sans-papiers, l’arrêt des expulsions et la fermeture des centres de rétention
+L’arrêt des poursuites contre les soutiens des sans-papiers
+L’abandon des projets de juridiction spéciale pour les étrangers et les quotas
+Le droit au logement, à la santé, à l’éducation et au travail pour toutes et tous
+La régularisation des sans papiers
+Une politique d’accueil des étrangers leur permettant de vivre dignement en France
+La mise en oeuvre d’une autre politique européenne, à l’opposé de l’Europe forteresse


L’appel initial est disponible sur
http://www.contreimmigrationjetable.org/


D'autres événements et manif en France le samedi 5 avril :

Lyon // Manifestation régionale à 14h30 au départ des Terreaux
Marseille // Manifestation régionale à 14h30 Porte d’Aix
Clermont-Ferrand // Manifestation à 15h Place de la Victoire
Nice // Manifestation à 15h Place Massena
Amiens // Rassemblement à 15h Place Gambetta
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nicolas 05/06/2008 17:55

Si les immigrés en situation irrégulière obtiennent régularisation systématique alors la régularisation n'est plus rien donc les lois qui la déterminent non plus. Si chaque étranger est chez lui en France, alors être français ne veut plus dire grand chose d'autre qu'habiter une zone  géographique hexagonale. Laisser la porte de la France ouverte à tous ceux qui sont dans la misère dans leur pays revient à créer les conditions d'une guerre civile et d'affrontements de type tribal. Alors les français de souche émigreront à leur tour pour fuir la misère et la violence importées dans leur pays. Ils fuieront vers les pays où l'immigration est contrôlée et ils se soumettront aux lois de leur pays d'accueil pour être en règle. L'hexagone deviendra zone de misère. Ceci n'arrivera jamais car l'Europe a compris le danger et l'opinion publique dans sa majorité exige que les nouveau arrivants respectent les lois du pays qui les reçoit. C'est la moindre des choses !

gac 22/06/2008 14:38


Je pense effectivement qu'être Français correspond à des habitants d'une même région géographique (ou d'un même espace géopolitique) comme d'ailleurs être Européen. Peut-être j'aurai la tentation
de dire que ce n'est pas que ça qu'il y a aussi la culture, la tradition, la construction de notre nation qui est à prendre ne compte. Mais ça il appartient à tout à chacun de se l'approprier et il
appartient à la République de le transmettre au peuple.
Vous direz que je suis peut-être trop marxiste, mais pour moi ce n'est pas un problême de frontières, c'est un problème politique. Et la misère que vous scandez avec tant de argne, ce sont les pays
occidentaux qui l'ont cultivé dans leur pays. Si les pays d'Afrique, d'Amérique du Sud, ou d'Asie en sont là, c'est qu'il y a une histoire de "marché triangulaire" qui date du 16e siècle. Les
colonies et les comptoirs ça fait partie de notre histoire. Si "nous" nous sommes riches et c'est pays sont dans la misère, c'est aussi à cause de cela. Alors si vous respectez la France, essayez
de connaître son histoire. Si vous avez un peu d'humanité, ouvrez vos ornières. Si vous êtes de gauche, combattez cette politique qui consiste à mettre tous les peuples en concurrence car les
immigrés ne gagnent pas grand chose à immigrer. Un immigré quitte sa famille, quitte ses amis, quitte son pays, son univers, ses traditions. C'est comme un poisson hors de l'eau. Il est obligé de
survivre et s'adapte tant bien que mal, dans une certaine souffrance. Parfois pour moins souffrir, il y a d'ailleurs un rejet du passé. Est-ce vraiment mieux pour lui ? Je ne le crois pas.
Je ne veux pas plus que vous la guerre civile. Et c'est pour cela qu'il faut se comprendre les uns les autres. Et il faut surtout lutter ensemble, contre ceux qui sont les vrais héritiers de cette
situation là. Les héritiers de l'impérialisme français, Sarkozy, l'UMP, les grands patrons, le Medef, les actionnaires, ...
Dans les luttes, les travailleurs doivent être unis car les immigrés comme nous, nous avons tous à y gagner. Pourquoi se battre les uns contres les autres pour avoir un salaire de misère, quand on
peut se battre ensemble pour gagner plus ?