Rachida Dati, quel exemple ?

Publié le

Rachida Dati est une femme qui force le respect. Une battante, une magistrate qui a su arrivé en haut de l'ascenssion sociale en étant nommé Garde des sceaux, Ministre de la Justice du gouvernement Fillon-Sarkozy.
Mais quel exemple pour les femmes ?
La réussite, mais à quel prix ?
C'est une femme qui en veut tellement qu'elle en oublie d'être une femme. Pourquoi n'aurait-elle pas droit aux mêmes droits que les femmes ? Pourquoi, elle n'a pas pris de congé maternité, elle a peur de perdre son travail ?
Dans ce cas là, c'est une femme comme toutes celles qui subissent la pression de leur patron. Il y a tout d'un coup un problème dans son ascenssion de femme, si pour rester elle doit être aussi soumise que les hommes au travail.
D'ailleurs, pendant les quelques jours de son absence, Sarkozy, lance la fin du juge d'instruction. Certains irons même à dire "que ce jour là il lui a fait un enfant dans le dos". Mais cet humour revêche, provient de la sensation qu'il y a quand même quelque chose qui se trame dans les coulisses de Matignon.
Aujourd'hui, nous en avons la preuve, Rachida Dati, devra quitter le gouvernement pour participer aux Européennes en Ile-de-France. Tout comme sa collègue secrétaire d'Etat, Rama Yade, on lui a proposé une place de députée au Parlement européen pour quitter le gouvernement. Rama Yade, elle n'a pas voulu quitter sa place et a même prévenu que si elle devait partir ce serait au moins pour un poste de députée à l'Assemblée nationale.
Comme quoi, Rachida Dati n'est pas forcément l'exemple que l'on croit.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article