La campagne pour la présidentielle arrive à un tournant

Publié le par gac

La campagne pour la présidentielle arrive à un tournant. Après plusieurs mois de batage médiatique sur une issue au deuxième tour Royal-Sarkozy, les électeurs en ont assez et sont de moins en moins convaincu par ce duo. Il y a quelques mois ils étaient donnés par les intentions de vote à 35-33 % au premier tour et maintenant c'est plutôt 31-27 %. Ce ne sont pas les sondages qui font les élections, mais c'est un signe, un élément de mesure plus ou moins fiable et honète de sensations que l'on observe dans la vie de tous les jours. 

L'indécision gagne car derrière les images et les petites phrases, le grand absent de la campagne reste le débat d'idées avec l'exposition des programmes et la confrontation des propositions. C'est plutôt un avantage pour ceux qui ont réellement un programme pour l'avenir de la France et de tous ceux qui habitent en France.

L'article ci-dessous extrait du journal l'Humanité, explique une proposition inovante : la sécurisation de l'emploi tout au long de la vie. Cette proposition est portée essentiellement par les communistes depuis leur congrès en mars 2006. Elle a nourri les débats dans les collectifs antilibéraux, c'est pour ces raisons qu'elle se retrouve dans les 125 propositions issues des collectifs. C'est pour ces raisons aussi qu'elle est portée par la candidate de la Gauche Populaire et Antiliberale, Marie-Geroge BUFFET.

 

 

 

Publié dans Elections 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article